Malique Femmes Ballerines Tbs 8Zeog

SKU303853162261
Malique, Femmes Ballerines Tbs
Malique, Damen Ballerines Tbs
  • Vendredi 29 Juin, 2018 7:46 AM à Dakar
  • 9:46 AM à Paris
  • 3:46 AM à New York

Réseaux sociaux:

Seneweb-news

Je m’abonne :

Le site de l'Eglise Catholique

CathoBel

010/235 900 contactez-nous

Articles similaires :

Articles similaires :

Articles similaires :

par Vatican News

Ce matin, sous un soleil radieux qui inondait la place St Pierre, le pape a poursuivi sa catéchèse sur les commandements de Dieu,affirmant que la vie chrétienne n’est pas l’obéissance contrainte à une série d’obligations mais bien une réponse reconnaissante à la générosité du Père.

« Je suis le Seigneur ton Dieu qui t’ait fait sortir du pays d’Egypte, de la maison d’esclavage » (Ex 20, 2): avec cette phrase qui inaugure le Décalogue , Dieu rappelle ce qu’Il est, et ce qu’Il a accompli par amour pour son peuple. « Il n’est pas quelqu’un d’étranger: il est ton Dieu », a assuré le Pape.

La vie chrétienne: un chemin de libération

Cette affirmation « éclaire le Décalogue et révèle le secret de vie chrétienne » qui est avant tout la réponse reconnaissante à la bonté du Père. La vie chrétienne en effet, n’est pas basée sur la force de sa propre volonté; ni davantage sur le sens du devoir. « Comment un jeune peut-il désirer être chrétien si nous partons d’obligations? », s’interroge le Pape, pour qui la formation chrétienne s’assimile plutôt à « un chemin de libération », grâce aux commandements. Il s’agit d’entrer en relation avec le Seigneur, de se laisser aimer et sauver par Lui: « d’abord la Mer Rouge, puis le Mont Sinaï ».

Crier vers Dieu

Aussi, la gratitude est-elle un « trait caractéristique du cœur visité par l’Esprit-Saint », car « pour obéir à Dieu il faut avant tout se rappeler de ses bienfaits ». Un croyant mû uniquement par le sens du devoir, qui n’a pas encore fait l’expérience de la libération, a une spiritualité d’esclave, pas de fils.

A nous donc, de lancer ce cri vers Dieu, « de lui demander d’être libérés de l’égoïsme, du péché ». Car l’action salvifique de Dieu est une réponse à ce cri. Il l’attend, car Il veut précisément briser nos chaines. « Dieu nous a appelés non pour être oppressés, mais pour être libres, vivre dans la gratitude, obéissant avec joie à Celui qui nous a tant donné ».

Le salut du Pape aux malades

Juste avant l’audience, le Pape est allé saluer les personnes malades, réunies en salle Paul VI, d’où elles ont pu ensuite suivre l’audience, à l’abri du soleil. Parmi elles, des membres de la délégation de l’organisation «Special Olympics», une compétition sportive pour des personnes atteintes d’un handicap mental, et qui fête ses 50 ans d’existence.

Manuella Affejee – Vatican News

Articles similaires :

Catégories : Actualité , Eglise , Arc En Daim Avec Des Chaussures Turquoise Pumas V9BAbPQlgO
, Vatican
Tags : audience générale , décalogue , pape François

Un espace privilégié de débat entre décideurs pour

Chaussures Mocassins Florence Le Village Xy9E8o0ln3
Contact Twitter Chaussures Hightops Et Baskets V Italia 5fja1R
Facebook Tamaris Dor De Dentelle De Chaussures f2M43sVks
Inscription Newsletter

Recherche

24 avril 2017 : Article sur le lancement du Club

18 avril 2017 : Les Femmes 28224 Sandales Ouvertes Avec Tamaris Talon Compensé 1Mbea

Tweets de @ceuropeens

25 janvier 2018 : La nuit des Idées

15 février 2018 : Solutions énergétiques pour la mobilité électrique : 1er forum européen

19 janvier 2018 : ParcourSup : Noëlle Lenoir présidera le comité éthique

Accueil

Photo de famille des 25 Etats membres signataires du Traité constitutionnel, signé à Rome. Sont présents entre autres : Gerhard Schröder, Chancelier allemand ; Valéry Giscard d’Estaing, président de la Convention sur l’avenir de l’Europe ; José Manuel Barroso, président désigné de la Commission à côté de Romano Prodi, le président sortant

Sont présents entre autres : Gerhard Schröder, Chancelier allemand ; Valéry Giscard d’Estaing, président de la Convention sur l’avenir de l’Europe ; José Manuel Barroso, président désigné de la Commission à côté de Romano Prodi, le président sortant ; Jan Peter Balkenende, Premier ministre néerlandais et président en exercice du Conseil ; Silvio Berlusconi, Président du Conseil italien ; Jacques Chirac, président de la République française ; et un invité : Recep Tayyip Erdogan, Premier ministre turc.

Les chefs d’Etat et de gouvernement, accompagnés de leurs ministres des Affaires étrangères, ont signé le traité « établissant une Constitution pour l’Europe » dans la salle des Horaces et des Curiaces, à l’endroit même où furent signés les traités de Rome en 1957.

Une Convention pour l’avenir de l’Europe, présidée par Valéry Giscard d’Estaing, a rédigé le traité établissant une Constitution pour l’Europe. Le Conseil européen a adopté ce traité le 18 juin 2004 et les Etats membres l’ont officiellement signé le 29 octobre 2004. Restait à ratifier ce texte par les Etats.

La plupart l’ont fait par voie parlementaire (Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Slovaquie, Slovénie). Deux pays l’ont ratifié par référendum : Espagne et Luxembourg. Le traité a ensuite été rejeté par référendum en France (55,6 % de vote contre) le 29 mai 2005, suivi 3 jours plus tard des Pays-Bas (61,8 % de vote contre). La ratification dans les autres pays (Danemark, Irlande, Pologne, Portugal, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède) est reportée sine die.

Nos offres

Nos destinations

Arts et Vie

Informations