Femmes Paldau Espadrilles Giesswein P2nbg4

SKU104771877098
Femmes Paldau Espadrilles Giesswein P2nbg4
Damen Paldau Espadrilles Giesswein
Femmes De Nouveau Pantoletten Lico W3dRtE3Mzf

Gelflux 5 Femmes Chaussures De Course Asics u96WK8oR

Ludwig Femmes Espadrille Spm aW4KZg
> Science Technologie > Sandales Pour Les Femmes En Vente Dans La Prise Grigio Cuir Suède 2017 35 36 Prada 35 36 Prada 18gkIbt
> Publications > Les Etats-Unis établissent de nouvelles règles pour les recherches en(...)

Des responsables fédéraux ont publié fin février deux nouvelles réglementations concernant les recherches sur 15 agents et toxines potentiellement dangereux, dont le virus de la grippe aviaire H5N1. Ces documents présentent des exigences plus strictes concernant les études qui posent des problèmes de sécurité.

Ils font suite à la publication en 2011 de deux études financées par le NIH sur le virus H5N1 par des laboratoires américains et néerlandais qui avait engendré une forte controverse. En effet, ces articles présentaient les résultats de mutations dans le virus H5N1 qui rendaient ces virus potentiellement transmissibles à l’Homme. Un débat avait alors vu le jour concernant la publication de ces résultats [1]. Après un moratoire d’un an sur les études de mutations du virus H5N1 potentiellement transmissibles à l’Homme, le US Department of Health and Human Services a publié un document encadrant les décisions de financement de ces projets. En parallèle, l’Office of Science and Technology Policy a diffusé une proposition - soumise à commentaires - de mesures ciblant les recherches dont les résultats ont de grands risques d’être utilisés à mauvais escient. Ces résultats sont affublés du nom de DURC ’Dual Use Research of Concern’.

De nouvelles règles pour les laboratoires travaillant sur le virus de la grippe aviaire H5N1

Le Department of Health and Human Services (HHS) aux Etats-Unis a développé un document pour guider les décisions de financement de projets de recherche qui pourraient générer des virus H5N1 mutants transmissibles aux mammifères par voie respiratoire. Ce document est intitulé ’Framework for Guiding Funding Decisions about Research Proposals with the Potential for Generating Highly Pathogenic Avian Influenza H5N1 Viruses that are Transmissible among Mammals by Respiratory Droplets’ [2].

Le virus H5N1, qui a entraîné la mort de centaines de millions d’oiseaux à travers le monde, est reconnu comme une menace pour l’agriculture et la santé humaine, bien que l’infection d’humains soit rare. Depuis 2003, 600 cas ont été confirmés chez des humains, parmi lesquels, 60% ont été mortels [3]. Il est donc important de poursuivre la recherche sur ce virus afin de comprendre comment le virus pourrait évoluer vers des formes transmissibles à l’Homme et de se préparer à contrecarrer cette éventualité. Cependant, ce type de recherche doit être contrôlé attentivement pour éviter toute mauvaise utilisation des résultats.

Avant de développer ce document de structuration, le HHS s’est posé de nombreuses questions: l’interruption de ces recherches introduirait-elle de nouveaux risques en compromettant notre capacité à nous préparer et à répondre à des épidémies grippales? Ces expériences créant des gains de fonction, sont-elles nécessaires pour répondre aux menaces du virus H5N1 pour la santé publique? Sept critères sélectifs ont émergé de cette réflexion [4]:un tel virus doit pouvoir se développer à travers un processus naturel d’évolution;les recherches abordent une question scientifique de haute importance pour la santé publique;il n’existe aucune méthode alternative permettant de réduire les risques engendrés par l’approche proposée pour répondre à cette question scientifique;les risques biologiques auxquels sont soumis le personnel du laboratoire et le public sont suffisamment gérés et minimisés;il est prévu que des informations sur ces recherches soient largement diffusées afin de montrer les bénéfices que pourraient avoir ces études pour la santé globale;la recherche sera soutenue financièrement par des mécanismes qui facilitent une surveillance appropriée de la conduite des recherches et des communications à son propos.

Tous ces critères doivent être validés pour autoriser le financement d’un projet de recherche sur le virus H5N1.

Une nouvelle réglementation pour les DURC (Dual Use Research of Concern)

En mars 2012, le gouvernement américain avait diffusé un premier document de mesures concernant les DURC [5]. Par définition, les DURC sont des recherches en Sciences de la Vie pour lesquelles -et selon nos connaissances actuelles- on peut raisonnablement anticiper la production de connaissances, d’informations, de produits ou de technologies qui pourraient être utilisés à mauvais escient, créant une menace sur la santé et la sécurité publique, sur les cultures agricoles et les autres plantes, sur les animaux, sur l’environnement, les matériels ou la sécurité nationale.

Les recherches sur 15 agents sont concernées par ces mesures:Virus de la grippe aviaireBacillus anthracis - agent de la maladie du charbon (anthrax)Toxine botuliqueBurkholderia mallei - agent de la morve du chevalBurkholderia pseudomallei - agent de la mélioïdose humaineVirus EbolaVirus de la fièvre aphteuseFrancisella tularensis - agent de la tularémieVirus de MarburgVirus reconstitué de la grippe espagnole de 1918Rinderpest virus - virus de la peste bovineSouches de Clostridium botulinum produisant des toxinesVirus de la variole majeureVirus de la variole mineureYersinia pestis - agent de la peste.

Le premier document publié en 2012 demandait aux agences de financement d’examiner les programmes de recherche qu’elles finançaient ou songeaient financer, d’identifier les projets correspondant à des DURC et de s’assurer, pour ces projets, que des programmes de réduction des risques étaient en place. La nouvelle politique [6], ouverte aux commentaires depuis le 21 février et qui complète le document précédent, propose d’attribuer directement aux universités ainsi qu’aux instituts de recherche des responsabilités de surveillance de ces projets qui reçoivent des fonds fédéraux. Plus particulièrement, de telles institutions devront identifier les projets de recherches en Sciences de la Vie concernés par les DURC et mettre en place avec les chercheurs et les agences de financement concernés des programmes appropriés d’atténuation des risques.

Ces nouvelles politiques de recherche en Sciences de la Vie aux Etats-Unis répondent aux inquiétudes sur les projets scientifiques pouvant potentiellement générer des informations qui, si elles tombent dans de mauvaises mains, pourraient être utilisées à des fins nuisibles.

Pour en savoir plus, contacts:- [1] U.S. Announces More New Rules for Potentially Risky Research. David Malakoff. Science Insider, http://redirectix.bulletins-electroniques.com/wvjUD - [2] A Framework for Guiding U.S. Department of Health and Human Services Funding Decisions about Research Proposals with the Potential for Generating Highly Pathogenic Avian Influenza H5N1 Viruses that are Transmissible among Mammals by Respiratory Droplets. Silver Strings Mayari Papillio Birkis w73R7wjwZr
- [4] A Framework for Decisions About Research with HPAI H5N1 Viruses. A.P. Patterson, L.A. Tabak, A.S. Fauci, F.S. Collins, S. Howard. Science 1 March 2013: Vol. 339 no. 6123 pp. 1036-1037, Femmes Sandales Barbie Lilimill Strappy BZPa9cpBL9
- [6] United States Government Policy for Institutional Oversight of Life Sciences Dual Use Research of Concern, Février 2013. https://www.phe.gov/s3/dualuse/Documents/oversight-durc.pdf Sources:- [3] Framework for Guiding Funding Decisions about Research Proposals with the Potential for Generating Highly Pathogenic Avian Influenza H5N1 Viruses that are Transmissible among Mammals by Respiratory Droplets, Public Health Emergency. http://www.phe.gov/s3/dualuse/Pages/h5n1-framework.aspx - [5] United States Government Policy for Oversight of Life Sciences Dual Use Research of Concern, Mars 2012. W Entraîneur Flex Nike 7 Bioniques Chaussures Pour Femmes / Violet Nike 7XcQCxCJyn

Rédacteurs:- Juliane Halftermeyer, deputy-sdv.at@ambascience-usa.org;- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org .

Origine:BE Etats-Unis numéro 325 (22/03/2013) - Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72616.htm

Dernière modification : 28/03/2013

05
déc

RENCONTRE ACCOMPAGNEMENT DES EQUIPES FUNERAILLES DIOCESE DE SAINT DIE

Chers amis, Comme chaque année, la commission diocésaine de la pastorale liturgique et sacramentelle de notre diocèse vous invite à la rencontre des équipes funérailles. Cette rencontre se tiendra soit le vendredi 19 janvier 2018, soit le samedi 20 janvier 2018 de 9h30 à 16h30 à la maison diocésaine à Epinal.

Cette rencontre s’adresse à toutes les personnes impliquées dans la pastorale des équipes funérailles dans nos paroisses. Pour cette année, nous vous invitons à réfléchir sur l’accompagnement des familles confrontées à la mort d’un des leur. Dans l’après-midi nous aurons plusieurs ateliers pratiques sur la formations des nouveaux guides, la place des équipes funérailles, comment se situer par rapport aux demandes des familles, comment préparer un commentaire, une prière universelle, comment accompagner l’après.

Dans notre mission en Eglise, nous sommes souvent confrontés à des difficultés. Il est donc nécessaire de nous former continuellement. L’occasion aussi pour nous d’échanger sur notre pastorale, nos joies et nos difficultés.

Inscriptions (de préférence avant le 14 janvier 2018)  Merci de vous inscrire par courriel à :  annette.salardon@wanadoo.fr ou  Chaussures Basses Wmns Runner Ld W Nike Noir MelsI
ou par courrier à : Annette SALARDON 34 rue d’Epinal 88140 Contrexéville  Précisez bien votre nom et prénom,  adresse,  paroisse,  fonction,  téléphone.  Participation ou non au repas

Précisez si vous vous inscrivez pour la journée de vendredi 19 janvier 2018 ou pour celle de samedi 20 janvier 2018. Participation financière : 20 € avec le repas et 6 € sans repas (Chèque au nom du Service Diocésain de la Pastorale liturgique), possibilité aussi de régler sur place.

Bien cordialement Père Gilbert NZENZEMON Responsable diocésain de la pastorale liturgique et sacramentelle 2 Avenue des Fusillés 88150 CAPAVENIR – Thaon-les-Voges Mail : pls@catholique88.fr Tel : 06 70 45 76 09

02
oct

Lors de leur dernière assemblée plénière fin mars, les évêques de France ont décidé que la nouvelle traduction du Notre Père sera adoptée officiellement le premier dimanche de l’Avent, soit le 3 décembre prochain. Cette nouvelle traduction prévoit une modification de la sixième demande qui ne sera plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Cette nouvelle traduction peut renouveler notre prière et notre vie chrétienne. Elle nous invite à consentir à notre condition humaine.

Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal.

Amen

23
juil

Thaon-les-Vosges, le 18 juillet 2017

Chers amis Curés, Responsables des servants d’autel,

Nous avons pris l’habitude de rassembler une fois par an les servants d’autel de notre diocèse. Nous vous proposons, cette année, de nous retrouver autour de notre évêque, Mgr Didier BERTHET, pour lancer l’année pastorale des servants d’autel à la Maison diocésaine à Epinal.

LE SAMEDI 30 SEPTEMBRE 2017 DE 14h00 à 17h00 A LA MAISON DIOCESAINE

14h00 : Accueil à la Maison diocésaine 14h15 : Animations, chants à la guitare : P. Piotr WILK 14h45 : Servant d’autel : un service d’église. P. Gilbert NZENZEMON 15h15 : Echange avec notre Evêque, MgrDidier BERTHET 15h45 : Temps de prière à la chapelle et bénédiction des servants d’autel par le père évêque 16h30 : goûter 17h00 : Clôture et envoi par Mgr Didier BERTHET

Ce rassemblement diocésain est ouvert à tous les servants d’autel quelque soit l’âge mais cela nécessite qu’au moins un accompagnateur adulte de la paroisse soit présent. Merci de votre disponibilité. La présence des curés est vivement souhaitée. P. Piotr K. WILK, aumônier des servants d’autel P. Gilbert NZENZEMON, Responsable de la Pastorale liturgique et sacramentelle Père Gilbert NZENZEMON : Tel : 06 70 45 76 09 Mail : nzenzemong@yahoo.fr

Pour prévoir l’organisation de ce rassemblement des servants d’autel, merci de faire parvenir au P. Gilbert NZENZEMON (adresse : 2 Avenue des Fusillés – 88150 Thaon-les-Vosges CAPAVENIR ou par mail : nzenzemong@yahoo.fr ce talon-réponse pour le 23 septembre 2017.

Paroisse de …………………………………………………………………………...............................................................................................................................................................................................participera au rassemblement des servants d’autel à la Maison diocésaine à Epinal

Nom du curé :……………………………………………………………………………………................................................................................................................................................................................................................................................

Nombre de servants d’autel :……………………………………………………………………

Nombre d’accompagnateurs :……………….............................................................................................................................................................................................................................................................................................

Nom du responsable :………………………………………………………………………….........................................................................................................................................................................................................................................

Moyen de transport :…………………………………………………………………………….......................................................................................................................................................................................................................................

A bientôt

P. Gilbert NZENZEMON Responsable de la Pastorale liturgique et sacramentelle Diocèse de Saint-Dié 2 Avenue des Fusillés 88150 Thaon-les-Vosges Capavenir - France

23
juil

Le Notre Père : prière des fils, prière des frères Lors de leur dernière assemblée plénière fin mars, les évêques de France ont décidé que la nouvelle traduction du Notre Père sera adoptée officiellement le premier dimanche de l’Avent, soit le 3 décembre prochain . Cette nouvelle traduction prévoit une modification de la sixième demande qui ne sera plus « Et ne nous soumets pas à la tentation » mais « Et ne nous laisse pas entrer en tentation ». Pourquoi cette décision commune ? Deux raisons peuvent être retenues : l’une est pratique ; l’autre tient au statut de cette prière.

La raison pratique. Nous attendions la publication de la nouvelle traduction du Missel romain. Cette sortie étant reportée, il était difficile de différer plus longtemps la publication du Notre Père dont la nouvelle mouture a été approuvée dans la traduction liturgique de la Bible.

La seconde raison tient au statut de cette prière. Dans le missel, la prière du Notre Père porte le nom d’« oraison dominicale ». C’est la prière du dimanche, jour où nous célébrons de façon particulière le Christ mort et ressuscité. C’est en lui que nous pouvons dire « notre Père » et nous recevoir comme frères. Dans l’eucharistie, cette prière ouvre le rite de la communion qui suit la prière eucharistique. La dire ensemble, c’est déjà communier rituellement. Enfin, elle est remise aux catéchumènes à la fin de leur préparation au baptême. Elle appartient au rite des Traditions, trésor précieux que l’Eglise transmet aux futurs baptisés. Elle est la prière des baptisés.

Accompagner la décision des évêques Le « nous » de cette prière et sa place dans la liturgie eucharistique manifestent un visage de l’Eglise : une Eglise qui vit déjà la communion et qui est appelée à la vivre toujours davantage. Une Eglise de pécheurs pardonnés qui vivent du pardon obtenu par le Christ et sont appelés à en témoigner. Il s’agit bien d’un acte qui concerne la nature de l’Eglise ; c’est pourquoi, ce sont les évêques qui décident la mise en service liturgique.

Notre responsabilité pastorale est d’accompagner cette décision. Comment ? Il convient de préparer nos frères chrétiens à prier avec cette nouvelle traduction, à la chanter. Pour cela, prenons le temps de la présenter, d’en donner le sens dans une homélie, des articles sur le site de la paroisse, dans les journaux paroissiaux… Plus généralement, cela peut nous permettre de revisiter cette prière qui risque la banalisation. La prochaine semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous permettra de la prier avec nos frères chrétiens séparés. Nos frères réformés l’ont en effet adoptée à la Pentecôte de l’année dernière.

Cette nouvelle traduction peut renouveler notre prière et notre vie chrétienne. Elle nous invite à consentir à notre condition humaine. Nos faiblesses peuvent être des lieux de tentation où le combat mené à la suite du Christ et avec sa force, contribue à notre croissance comme fils de Dieu.

P. Gilbert NZENZEMON PLS Saint-Dié

20
avr

Dans le prolongement des journées de Décembre 2016 avec le Père Jean-Louis Souletie, nous vous proposons de reprendre et d’approfondir en zone le thème suivant :

THÉMATIQUES

AGEVILLAGE

SERVICES

RETROUVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

LA NEWSLETTER